Le Tour du Théâtre en 80 minutes

Conception / Mise en scène :
Thomas Visonneau

Écriture :
Thomas Visonneau
Arnaud Agnel

Création vidéos :
Arnaud Agnel

Avec :
Arnaud Agnel
Thomas Visonneau

Durée :
80 minutes (+ 15 minutes de débat en séances scolaires)

à partir de 12 ans

Informations pratique
Le spectacle peut se jouer dans tout type de salle. Jauge limitée, pour les scolaires à 110 places (4 classes maximums).

80 minutes pour raconter l’Histoire du théâtre de l’Antiquité à nos jours !
80 minutes pour parcourir 17 mouvements, soit 25 siècles d’Histoire !
80 minutes pour explorer toutes les théâtralités !
80 minutes pour apprendre en s’amusant !
80 minutes de théâtre !
80 minutes !

« Le monde entier est un théâtre, et tous hommes et femmes, n’en sont que les acteurs » disait Shakespeare. No et Tom vous racontent à leur manière l’Histoire du Théâtre, de ses prémices antiques aux bouleversements d’aujourd’hui, dans une forme simple et directe, inventive et ludique, drôle et touchante. Une pseudo-conférence pour tous ceux qui auraient oublié que Sophocle est né avant Molière qui est né avant Hugo qui est né avant Beckett. Et pour qu’ensuite chacun, à sa mesure, puisse s’emparer de cette Histoire et s’y inscrire. Le théâtre n’est pas un musée. C’est une porte ouverte qui ne demande qu’à être franchie.

Présentation

Le personnage « No » n’aime pas le théâtre. Comme la plupart des gens, il pense que le théâtre est démodé, qu’il ne fait plus rêver. Le personnage « Tom », au contraire, est un fervent défenseur des planches. A l’aide d’une pilule magique, il va permettre à son ami de voyager dans le temps et de redécouvrir toutes les étapes de l’Histoire du théâtre.

Au programme

Théâtre Antique, Théâtre latin, Moyen-âge, Siècle d’or, Théâtre Elisabéthain, Commedia dell’arte, classicisme, siècle des lumières, romantisme, naturalisme, symbolisme, présuréalisme, le metteur en scène, l’absurde, théâtre bréchtien, année 30/50, la pluridisciplinarité.

Principes

Il s’agit avant tout de créer du jeu, du ludisme. Chaque époque essaie d’explorer une théâtralité différente. L’idée est de s’amuser tout en apprenant. De faire participer le public à ce Tour du théâtre pour qu’il reparte du spectacle avec l’envie d’aller au théâtre, de lire du théâtre, de s’inscrire dans l’Histoire du théâtre. Pour ce faire, les deux interprètes font tout à vue. Ils jouent, manipulent les lumières, lancent les musiques… Déconstruisent toute la « machinerie théâtrale » pour mieux la célébrer.

Exemples

En Grèce, au Vème siècle avant JC, nous croisons Périclès, en retard dans les rues d’Athènes pour une Dyonisis. Au Moyen-Age nous rencontrons deux chevaliers qui hésitent entre un mystère et une sottie avant de se provoquer en duel. Pour le théâtre Elisabéthain, le public est convié à une répétition ouverte de la fameuse scène du balcon entre Roméo et Juliette au théâtre du Globe. Le théâtre classique français donne lieu à une séance devant MTV : Molière TV. Pour le Romantisme, Tom et No skype avec Théophile Gautier en pleine bataille d’Hernanie. Pour les temps modernes on assiste à la naissance du metteur en scène…

Intention

« J’ai envie de faire ce spectacle pour les jeunes parce que je ne les vois pas assez aller au théâtre d’eux-mêmes. Je veux leur montrer que l’Histoire du Théâtre n’est pas un musée plein de poussière mais une épopée incroyable, vitale pour le bon fonctionnement de la société. Je veux leur donner envie de s’inscrire dans cette histoire, de la prolonger, de l’éprouver. Être le relais du professeur dans sa salle de cours. Incarner le théâtre et en révéler son essence, sa nécessité, son plaisir, sa spécificité. Il fallait que ce voyage soit joyeux, enlevé, décapant. Synthétique, précis et accrocheur. Mon but est que le spectateur ressorte du Tour du Théâtre en 80 minutes avec le bonheur d’avoir vécu un vrai moment de théâtre tout en ayant appris un maximum de choses. Comme chez Molière : Plaire et instruire. Mais la gageure était aussi de parler à un public plus adulte. Que tout le monde puisse se retrouver dans cette Histoire du Théâtre, initiés comme novices. Réunir tout le monde autour d’un patrimoine culturel, historique et se souvenir ensemble de ce qui nous constitue. » Thomas Visonneau